Recherche

au
Bordure rouge : "documentaire"
Bordure bleue : "court-métrage"

Séances publiques

Mercredi 10 Mars 2021
14:00
Centre social Escapade - 25400 Audincourt

Manuela

De Emilio BELMONTE / 52' / Documentaire

Comment passe-t-on du bitume de la banlieue aux plus grandes scènes de danse Hip Hop ? C'est le parcours de Manuela Bolegue, jeune femme d'origine centre-africaine arrivée à Chenôve, dans la banlieue de Dijon, à l'âge de 10 ans et aujourd'hui danseuse professionnelle. Mais rien n'est jamais acquis et pour vivre de son art, il faut souvent tout lui sacrifier. Un sacerdoce que Manuela vit avec passion et enthousiasme, tant la danse a été et reste le grand bonheur de sa vie.

Manuela nous livre l'intimité d'un travail quotidien, raconte son parcours étonnant et nous parle aussi d'un mouvement qu'elle aime et qu'elle défend : le Hip Hop.

Portrait en mouvement d'une jeune femme au parcours exemplaire.

Mercredi 24 Mars 2021
14:00
MJC Sochaux - 25600 Sochaux

Manuela

De Emilio BELMONTE / 52' / Documentaire

Comment passe-t-on du bitume de la banlieue aux plus grandes scènes de danse Hip Hop ? C'est le parcours de Manuela Bolegue, jeune femme d'origine centre-africaine arrivée à Chenôve, dans la banlieue de Dijon, à l'âge de 10 ans et aujourd'hui danseuse professionnelle. Mais rien n'est jamais acquis et pour vivre de son art, il faut souvent tout lui sacrifier. Un sacerdoce que Manuela vit avec passion et enthousiasme, tant la danse a été et reste le grand bonheur de sa vie.

Manuela nous livre l'intimité d'un travail quotidien, raconte son parcours étonnant et nous parle aussi d'un mouvement qu'elle aime et qu'elle défend : le Hip Hop.

Portrait en mouvement d'une jeune femme au parcours exemplaire.

Vendredi 26 Mars 2021
19:30
Place de la Fontaine d'Ouche - 21000 Dijon

Caresse

De Willy ORR / 11' / Court métrage de fiction

Tim, la vingtaine, est en deuil. Au fil d’une conversation avec son meilleur ami Quentin, il se remémore un geste de son enfance : une caresse que son père lui faisait sur le dessus de la paupière. 


L’avis de Floriane Davin (membre du comité de sélection 2021), Chargée d'animation et développement de réseau, coordination régionale Passeurs d'images

« Intrusion dans l'intimité d'un jeune homme, seul, à la campagne, qui nous place à juste distance entre histoire personnelle et paysage collectif. Un regard honnête et sincère qui, tout en nous faisant sourire, sublime la profondeur d'un quotidien pouvant paraître banal. »

Séances non publiques

Jeudi 4 Mars 2021
11:00
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

La Part de rêve

De Jean-Michel DURY et Marc WEYMULLER / 54' / Documentaire

Adrien, Carole, Gaëtan, Françoise, Franck et Pierre-Olivier évoluent au quotidien dans un monde adapté à leurs capacités, un milieu protégé. Depuis plusieurs années, ils participent à des ateliers de pratique artistique : écriture, musique, danse. C'est leur bouffée d'oxygène, le jardin secret où ils cherchent par les mots et par les gestes à exprimer un peu de ce qu'ils sont vraiment, au plus profond d'eux-mêmes. Leur désir d'imaginaire est si débordant que la fiction, prenant la forme d’une comédie musicale, surgit parfois au cœur même du réel… Puis, la vie ordinaire recommence là où on l'avait laissée. On se prend même à penser que l'on a peut-être tout rêvé... Car, chaque matin, Adrien, Carole, Gaëtan, Françoise, Franck et Pierre Olivier, adultes en situation de handicap, retournent travailler au sein de l’ESAT, l’Etablissement de Service d’Aide par le Travail de Joncy.


L’avis de Christine Peres, documentaliste, bibliothécaire au Musée de la vie Bourguignonne de Dijon : 

« Le handicap (presque) comme s’il n’existait pas ! Des personnes en situation de handicap dans la peau de comédiens aux talents de danseurs. Un film plein d’humour et de simplicité ! »

Cette séance n'est pas ouverte au public
Mardi 9 Mars 2021
13:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

Sans toit ni choix

De Stéphane Bonnotte et David Perrot / 52' / Documentaire

C’est l’histoire de quatre vies qui ont le même point commun, celui de vivre dans la précarité à Besançon. Une déchirure, quelque chose de brisé, une rupture familiale et sociale, une mauvaise fréquentation, un choix de vie, nos personnages sont tombés tout en bas et se confient sans détour avec pudeur sur leur parcours.

Guillaume, quarantenaire, érudit, une aisance dans l’expression, vient de trouver un appartement. Brian, 19 ans, bipolaire, survit depuis un an dehors. Son quotidien : trouver à manger et un endroit pour dormir. Loana, 23 ans, maman de deux jeunes enfants placés en famille d’accueil, aime la vie et chanter. Jacques, 69 ans, vit dans la précarité depuis treize années. Très aisé à l’époque, il a tout perdu ce qu’il avait… 


  L’avis de Gilbert Loreaux-Labrusse (membre du comité de sélection 2021), réalisateur-producteur et directeur du festival L’Ici et l’Ailleurs :

« Hymne à l'acceptation de la marginalité avec une note d'espoir. On sent par-dessus tout le besoin de reconnaissance qui nous relie tous, avec ou sans toit ! Belle image, beaux personnages, un film réussi et encourageant. »

Cette séance n'est pas ouverte au public
Jeudi 11 Mars 2021
15:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

Sans toit ni choix

De Stéphane Bonnotte et David Perrot / 52' / Documentaire

C’est l’histoire de quatre vies qui ont le même point commun, celui de vivre dans la précarité à Besançon. Une déchirure, quelque chose de brisé, une rupture familiale et sociale, une mauvaise fréquentation, un choix de vie, nos personnages sont tombés tout en bas et se confient sans détour avec pudeur sur leur parcours.

Guillaume, quarantenaire, érudit, une aisance dans l’expression, vient de trouver un appartement. Brian, 19 ans, bipolaire, survit depuis un an dehors. Son quotidien : trouver à manger et un endroit pour dormir. Loana, 23 ans, maman de deux jeunes enfants placés en famille d’accueil, aime la vie et chanter. Jacques, 69 ans, vit dans la précarité depuis treize années. Très aisé à l’époque, il a tout perdu ce qu’il avait… 


  L’avis de Gilbert Loreaux-Labrusse (membre du comité de sélection 2021), réalisateur-producteur et directeur du festival L’Ici et l’Ailleurs :

« Hymne à l'acceptation de la marginalité avec une note d'espoir. On sent par-dessus tout le besoin de reconnaissance qui nous relie tous, avec ou sans toit ! Belle image, beaux personnages, un film réussi et encourageant. »

Cette séance n'est pas ouverte au public
Mardi 16 Mars 2021
13:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

Vieillir chez soi

De Johann Michalczak et Virginie Saclier / 52' / Documentaire

Pierre n'a plus d'argent pour se nourrir depuis qu’il doit payer l’EHPAD de son épouse. 
Daniel s’occupe de sa conjointe à la maison, mais elle demande beaucoup de soins et l’âge avançant, cela devient difficile. 
Liliane, ancienne championne de ping-pong a rendez-vous avec un agent du département pour savoir si elle a droit à une aide financière pour pouvoir continuer à vivre dans son appartement. 
Marcelle a peur de mourir seule chez elle et trouve du réconfort quand l’auxiliaire de vie arrive pour l’aider à faire sa toilette.
Malgré les difficultés et leur grand âge, tous sont animés d'une joie de vivre indéfectible. C’est que vieillir chez soi rend véritablement heureux en faisant de la vieillesse, un projet. 
Mais combien de temps pourront-ils encore rester vivre à leur domicile ?


L’avis de Simon Panay, auteur-réalisateur :
« Le film explore avec humanité une problématique majeure de notre temps. Tantôt tragique, tendre ou amusant, ce documentaire tout en nuances dépeint le quotidien de quatre personnages qui malgré leur grand âge vivent tous, bon an mal an, chez eux. Un documentaire nécessaire, à la fois soigné et touchant. »

Cette séance n'est pas ouverte au public
Mardi 16 Mars 2021
15:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

On a beau tuer les hirondelles

De Anne JOCHUM / 52' / Documentaire

Khairollah, orphelin, a pris seul la décision de quitter l’Afghanistan à 11 ans, contraint de laisser derrière lui son petit frère, trop jeune pour le suivre. Au bout de quatre ans d’exil et d’errance, il arrive en Haute-Savoie. Après avoir entendu son histoire, de jeunes élèves du lycée agricole de Poisy s’indignent. Impossible pour eux de ne rien faire et de passer à autre chose.


L’avis de Christine Peres, documentaliste, bibliothécaire au Musée de la vie Bourguignonne de Dijon :

« Parcours incroyable d’un enfant afghan. Pour fuir la guerre dans son pays, Khairollah va vivre et survivre à des aventures dignes d’un roman. Son histoire poignante devient le socle d’une aventure collective et solidaire ! » 

Cette séance n'est pas ouverte au public
Mercredi 17 Mars 2021
10:00
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

On a beau tuer les hirondelles

De Anne JOCHUM / 52' / Documentaire

Khairollah, orphelin, a pris seul la décision de quitter l’Afghanistan à 11 ans, contraint de laisser derrière lui son petit frère, trop jeune pour le suivre. Au bout de quatre ans d’exil et d’errance, il arrive en Haute-Savoie. Après avoir entendu son histoire, de jeunes élèves du lycée agricole de Poisy s’indignent. Impossible pour eux de ne rien faire et de passer à autre chose.


L’avis de Christine Peres, documentaliste, bibliothécaire au Musée de la vie Bourguignonne de Dijon :

« Parcours incroyable d’un enfant afghan. Pour fuir la guerre dans son pays, Khairollah va vivre et survivre à des aventures dignes d’un roman. Son histoire poignante devient le socle d’une aventure collective et solidaire ! » 

Cette séance n'est pas ouverte au public
Jeudi 25 Mars 2021
13:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

On a beau tuer les hirondelles

De Anne JOCHUM / 52' / Documentaire

Khairollah, orphelin, a pris seul la décision de quitter l’Afghanistan à 11 ans, contraint de laisser derrière lui son petit frère, trop jeune pour le suivre. Au bout de quatre ans d’exil et d’errance, il arrive en Haute-Savoie. Après avoir entendu son histoire, de jeunes élèves du lycée agricole de Poisy s’indignent. Impossible pour eux de ne rien faire et de passer à autre chose.


L’avis de Christine Peres, documentaliste, bibliothécaire au Musée de la vie Bourguignonne de Dijon :

« Parcours incroyable d’un enfant afghan. Pour fuir la guerre dans son pays, Khairollah va vivre et survivre à des aventures dignes d’un roman. Son histoire poignante devient le socle d’une aventure collective et solidaire ! » 

Cette séance n'est pas ouverte au public
Vendredi 26 Mars 2021
09:00
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

Vieillir chez soi

De Johann Michalczak et Virginie Saclier / 52' / Documentaire

Pierre n'a plus d'argent pour se nourrir depuis qu’il doit payer l’EHPAD de son épouse. 
Daniel s’occupe de sa conjointe à la maison, mais elle demande beaucoup de soins et l’âge avançant, cela devient difficile. 
Liliane, ancienne championne de ping-pong a rendez-vous avec un agent du département pour savoir si elle a droit à une aide financière pour pouvoir continuer à vivre dans son appartement. 
Marcelle a peur de mourir seule chez elle et trouve du réconfort quand l’auxiliaire de vie arrive pour l’aider à faire sa toilette.
Malgré les difficultés et leur grand âge, tous sont animés d'une joie de vivre indéfectible. C’est que vieillir chez soi rend véritablement heureux en faisant de la vieillesse, un projet. 
Mais combien de temps pourront-ils encore rester vivre à leur domicile ?


L’avis de Simon Panay, auteur-réalisateur :
« Le film explore avec humanité une problématique majeure de notre temps. Tantôt tragique, tendre ou amusant, ce documentaire tout en nuances dépeint le quotidien de quatre personnages qui malgré leur grand âge vivent tous, bon an mal an, chez eux. Un documentaire nécessaire, à la fois soigné et touchant. »

Cette séance n'est pas ouverte au public
Vendredi 26 Mars 2021
11:00
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

Être sans avoir

De Christophe FERRUX / 80' / Documentaire

Comment peut-on vivre heureux aujourd'hui ? Comment peut-on vivre pauvre et heureux aujourd'hui ? A 57 ans, Jean-Paul n'a qu'un seul regret, c'est d'avoir travaillé 2 ans dans sa vie, « 2 ans de trop ». Ce qui sonne comme une provocation n'est pas une ode à la paresse mais plutôt la profession de foi d'un homme qui pratique « sa décroissance » depuis 35 ans...

Cette séance n'est pas ouverte au public
Vendredi 26 Mars 2021
13:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

On a beau tuer les hirondelles

De Anne JOCHUM / 52' / Documentaire

Khairollah, orphelin, a pris seul la décision de quitter l’Afghanistan à 11 ans, contraint de laisser derrière lui son petit frère, trop jeune pour le suivre. Au bout de quatre ans d’exil et d’errance, il arrive en Haute-Savoie. Après avoir entendu son histoire, de jeunes élèves du lycée agricole de Poisy s’indignent. Impossible pour eux de ne rien faire et de passer à autre chose.


L’avis de Christine Peres, documentaliste, bibliothécaire au Musée de la vie Bourguignonne de Dijon :

« Parcours incroyable d’un enfant afghan. Pour fuir la guerre dans son pays, Khairollah va vivre et survivre à des aventures dignes d’un roman. Son histoire poignante devient le socle d’une aventure collective et solidaire ! » 

Cette séance n'est pas ouverte au public
Vendredi 2 Avril 2021
08:00
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

On a beau tuer les hirondelles

De Anne JOCHUM / 52' / Documentaire

Khairollah, orphelin, a pris seul la décision de quitter l’Afghanistan à 11 ans, contraint de laisser derrière lui son petit frère, trop jeune pour le suivre. Au bout de quatre ans d’exil et d’errance, il arrive en Haute-Savoie. Après avoir entendu son histoire, de jeunes élèves du lycée agricole de Poisy s’indignent. Impossible pour eux de ne rien faire et de passer à autre chose.


L’avis de Christine Peres, documentaliste, bibliothécaire au Musée de la vie Bourguignonne de Dijon :

« Parcours incroyable d’un enfant afghan. Pour fuir la guerre dans son pays, Khairollah va vivre et survivre à des aventures dignes d’un roman. Son histoire poignante devient le socle d’une aventure collective et solidaire ! » 

Cette séance n'est pas ouverte au public
Vendredi 9 Avril 2021
08:00
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

Sans toit ni choix

De Stéphane Bonnotte et David Perrot / 52' / Documentaire

C’est l’histoire de quatre vies qui ont le même point commun, celui de vivre dans la précarité à Besançon. Une déchirure, quelque chose de brisé, une rupture familiale et sociale, une mauvaise fréquentation, un choix de vie, nos personnages sont tombés tout en bas et se confient sans détour avec pudeur sur leur parcours.

Guillaume, quarantenaire, érudit, une aisance dans l’expression, vient de trouver un appartement. Brian, 19 ans, bipolaire, survit depuis un an dehors. Son quotidien : trouver à manger et un endroit pour dormir. Loana, 23 ans, maman de deux jeunes enfants placés en famille d’accueil, aime la vie et chanter. Jacques, 69 ans, vit dans la précarité depuis treize années. Très aisé à l’époque, il a tout perdu ce qu’il avait… 


  L’avis de Gilbert Loreaux-Labrusse (membre du comité de sélection 2021), réalisateur-producteur et directeur du festival L’Ici et l’Ailleurs :

« Hymne à l'acceptation de la marginalité avec une note d'espoir. On sent par-dessus tout le besoin de reconnaissance qui nous relie tous, avec ou sans toit ! Belle image, beaux personnages, un film réussi et encourageant. »

Cette séance n'est pas ouverte au public
Vendredi 9 Avril 2021
15:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

La Part de rêve

De Jean-Michel DURY et Marc WEYMULLER / 54' / Documentaire

Adrien, Carole, Gaëtan, Françoise, Franck et Pierre-Olivier évoluent au quotidien dans un monde adapté à leurs capacités, un milieu protégé. Depuis plusieurs années, ils participent à des ateliers de pratique artistique : écriture, musique, danse. C'est leur bouffée d'oxygène, le jardin secret où ils cherchent par les mots et par les gestes à exprimer un peu de ce qu'ils sont vraiment, au plus profond d'eux-mêmes. Leur désir d'imaginaire est si débordant que la fiction, prenant la forme d’une comédie musicale, surgit parfois au cœur même du réel… Puis, la vie ordinaire recommence là où on l'avait laissée. On se prend même à penser que l'on a peut-être tout rêvé... Car, chaque matin, Adrien, Carole, Gaëtan, Françoise, Franck et Pierre Olivier, adultes en situation de handicap, retournent travailler au sein de l’ESAT, l’Etablissement de Service d’Aide par le Travail de Joncy.


L’avis de Christine Peres, documentaliste, bibliothécaire au Musée de la vie Bourguignonne de Dijon : 

« Le handicap (presque) comme s’il n’existait pas ! Des personnes en situation de handicap dans la peau de comédiens aux talents de danseurs. Un film plein d’humour et de simplicité ! »

Cette séance n'est pas ouverte au public
Vendredi 7 Mai 2021
15:30
LYCÉE SIMONE WEIL - 21000 DIJON

Vieillir chez soi

De Johann Michalczak et Virginie Saclier / 52' / Documentaire

Pierre n'a plus d'argent pour se nourrir depuis qu’il doit payer l’EHPAD de son épouse. 
Daniel s’occupe de sa conjointe à la maison, mais elle demande beaucoup de soins et l’âge avançant, cela devient difficile. 
Liliane, ancienne championne de ping-pong a rendez-vous avec un agent du département pour savoir si elle a droit à une aide financière pour pouvoir continuer à vivre dans son appartement. 
Marcelle a peur de mourir seule chez elle et trouve du réconfort quand l’auxiliaire de vie arrive pour l’aider à faire sa toilette.
Malgré les difficultés et leur grand âge, tous sont animés d'une joie de vivre indéfectible. C’est que vieillir chez soi rend véritablement heureux en faisant de la vieillesse, un projet. 
Mais combien de temps pourront-ils encore rester vivre à leur domicile ?


L’avis de Simon Panay, auteur-réalisateur :
« Le film explore avec humanité une problématique majeure de notre temps. Tantôt tragique, tendre ou amusant, ce documentaire tout en nuances dépeint le quotidien de quatre personnages qui malgré leur grand âge vivent tous, bon an mal an, chez eux. Un documentaire nécessaire, à la fois soigné et touchant. »

Cette séance n'est pas ouverte au public